LA NOUVELLE GUERRE DES BOUTONS

France
2011
Comédie dramatique
1h40
date de sortie : 21 septembre 2011

avec
Jean TEXIER (Lebrac)
Ilona BACHELIER (Violette)
Clément GODEFROY (Petit Gibus)
Théophile BAQUET (Grand Gibus)
Louis DUSSOL (Bacaillé)
Nathan PARENT (Camus)

et Guillaume CANET (L'instituteur) Laetitia CASTA (Simone) Kad MERAD (le père de Lebrac) Gérad JUGNOT (Le père de l'Aztec)

le sujet
La%20(Nouvelle)%20Guerre%20des%20Boutons.jpg
La Seconde Guerre mondiale secoue la planète.

En Haute-Loire, la guerre qui préoccupe les enfants de Longevergne est celle qui les oppose à ceux de Velrans. L'enjeu est d'obtenir le plus grand nombre de boutons possible de l'autre camp.

 le réalisateur

Licencié de l'école normale de musique de Paris et après plusieurs prix de concours internationaux, Christophe BARRATIER entre dans la société de production de son oncle, Galatée Films.
Il y apprend le métier de producteur et accompagne notamment Microcosmos : le peuple de l'herbe (1995), Himalaya, l'enfance d'un chef (1999) et Le Peuple migrateur (2001) en tant que producteur délégué.

En 2001, Christophe  passe à la réalisation avec un court-métrage.
Son premier long sort en 2004 : Les choristes, adaptation du film La Cage aux rossignols, est un carton avec plus de huit millions d'entrées.
Suivront Faubourg 36 et La nouvelle guerre des boutons.

3018f211d222 (1).jpg

les enfants

Jean TEXIER est né le 23 février 1997. C'est sa mère qui a envoyé sa photo.
Le rôle de Lebrac est sa première expérience. Il eut le rôle, entre autre grâce à sa cicatrice sur la joue gauche qui lui a permis d'attirer l'attention.
Jean à joué en 2013 dans Trop de Thrones, la parodie française de Game of Thrones.

Ilona BACHELIER est née le 12 septembre 1997.
Elle se fait remarquer dès son premier rôle au cinéma dans Nos jours heureux (2006).

On la voit ensuite dans un épisode de Femmes de loi et de Famille d'accueil, puis au cinéma dans Les enfants de Timpelbach (2008) et dans Blanche Maupas (2009).
En 2015, Ilona obtient son bac et est notamment prise en Science-Politique. Elle participe également pendant les vacances de Juillet à un stage du Cours Florent en section comédie musicale. Elle est retenue parmi les autres candidats pour une première année.
Elle décide néanmoins de continuer ses études et de retenter dans cinq ans les auditions du Cours Florent.


Clément GODEFROY est le fils d'un maître nageur, et d'une esthéticienne. Il a été recruté dans le Béthunois (Pas-de-Calais).
Il a un frère, Rémi, qui a, lui aussi, passé le casting pour La nouvelle guerre des boutons, mais n'a été retenu que comme figurant.
S'il a l'âge de son rôle, Clément est né en 2004 à Lille, et le rôle du Petit Gibus est sa première expérience.

Théophile BAQUET est le fils de l'acteur, réalisateur et chanteur Gregori Baquet et de l'actrice Alexandra Gonin. La nouvelle guerre des boutons est sa première expérience.
L'année d'après, il a décroché le rôle principal d'un moyen-métrage Être ou ne pas être un Goonie.


Louis DUSSOL est né à Créteil en 1997.

Son père est écrivain et sa mère, médecin.
C'est à l'âge de 12 ans que Louis trouve sa passion. il débute en 2006 dans Le temps des porte-plumes.
Puis on le retrouve notamment dans Magique (2008) et un épisode de Famille d'accueil.

Louis est également chanteur de rap amateur.
 

Nathan PARENT vit à Aire-sur la-Lys, entre Saint-Omer et Béthune, dans le Pas-de-Calais.
Né en 1997, il  été choisi parmi
800 postulants pour interpréter le rôle du costaud pas très malin. Un rôle tout en mimiques pour lequel le naturel du jeune ado a fait mouche. Une expérience extraordinaire pour Nathan, qui a découvert la comédie lors d'une session théâtre en sixième.

Même s'il caresse le rêve de faire du cinéma, Nathan ne néglige pas l'école, puisqu'il a passé le brevet auquel il n'avait pas pu se présenter, pour cause de tournage.

les commentaires

C'est la troisième fois que Christophe Barratier dirige Gérard Jugnot après Les choristes et Faubourg 36.

Le tournage du film a eu lieu durant l'été 2011 en Auvergne à Blesle et à Lavaudieu.

Les scènes se déroulant à l'école ont notamment été tournées à Chalinargues dans le Cantal.

La proximité des dates de lancement entre La guerre des boutons et La nouvelle guerre des boutons a provoqué une course au box-office, suivie de près par les exploitants de salles.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.