L'EXORCISTE

The Exorcist
Etats-Unis
1972
Horreur
1h58
date de sortie en France : 11 septembre 1974

Protection-des-mineurs-16.gif

Oscar :
Meilleur son (Robert Knudson et Christopher Newman)
Meilleur adaptation (William Peter Blatty)

Nomination au prix du meilleur acteur dans un second rôle (Jason Miller)
Nomination au prix de la meilleure actrice (Ellen Burstyn)
Nomination au prix de la meilleure actrice dans un second rôle (Linda Blair)
Nomination au prix du meilleur réalisateur (William Friedkin)
Nomination au prix du meilleur film

Golden Globe :
Meilleur film dramatique
Meilleur réalisateur (William Friedkin)
Meilleur scénario (William Peter Blatty)
Meilleure actrice dans un second rôle (Linda Blair)

avec
Linda BLAIR (Regan MacNeil)
et Max VON SYDOW (Père Merrin) Jason MILLER (Père Karras) Ellen BURSTYN (Chris MacNeil)

le sujet

A Washington, l'actrice Chris MacNeil élève seule Regan, douze ans, depuis son divorce.
Lorsque sa fille commence à avoir un comportement étrange et des écarts de conduite et de langage, et devant l'incompétence des médecins, la mère fait appel à deux prètres. Leur diagonstic est sans appel : Regan est possédée par le diable et doit être exorcisée.

le réalisateur

William FRIEDKIN est né le 29 août 1935 à Chicago.
Après avoir vu Citizen Kane d'Orson Welles, il se découvre une vocation pour le cinéma et plus précisément la réalisation.
Pur produit de "l'école de Chicago", William fait ses armes comme réalisateur de directs, puis de fictions et de documentaires pour la télévision.

En 1965, il produit et tourne un documentaire sur un condamné à mort en attente de son exécution. Le film, qui tente de mettre en lumière les défaillances de l’enquête policière, entraine une réévaluation du dossier et le condamné, Paul Crump, voit sa sentence commuée en prison à vie.
C
'est en 1967 que William réalise son premier film pour le cinéma.
Suivront L'Anniversaire (1968), Les Garçons de la bande (1970), qui traite d’homosexualité, puis French Connection (1971), qui fait un carton et L'Exorciste.
Par la suite, sa filmographie sera moins riche en succès. Le convoi de la peur, remake étonnant du Salaire de la peur d'Henri-Georges Clouzot, sera son plus gros échec. 

William est un cinéaste des excès, du malaise et de la violence. Souvent stigmatisé pour son caractère difficile et ses lubies sur certains tournages houleux, cet enfant prodige du Nouvel Hollywood demeure une référence dans le cinéma d'action contemporain.
Au milieu des années 1990, il ajoute une autre corde à son arc en devenant metteur en scène d’opéras.
En 1998, il monte l’opéra Wozzeck de Alban Berg dans le cadre d’un festival d’art lyrique à Florence. Par la suite, il dirige notamment Ariadne auf Naxos de Richard Strauss à Los Angeles, Samson et Dalila de Camille Saint-Saens en Israël, et Aïda de Verdi en Italie.

les enfants

Linda BLAIR est née le 22 janvier 1959 à Saint-Louis, aux États-Unis.
Elle débute à la télévision dès l'âge de 5 ans.
L'exorciste fera d'elle une star mondiale. Elle reçoit d'ailleurs le Golden Globe de la Meilleure actrice dans un second rôle et décroche une nomination à l’Oscar de la meilleure actrice. Considérée alors comme une enfant-star, on lui promet une brillante carrière.
Linda enchaîne avec des productions prestigieuses tels 747 en péril (avec Charlton Heston), L'été de la peur et, en 1977, reprend le rôle de Regan MacNeil dans L'Exorciste 2 : l'hérétique. Elle est nommée au Saturn Award pour sa performance.
Considérée comme une actrice d'exception, elle poursuit sa carrière dans de prestigieuses productions parfois controversées.
En décembre 1977, Linda est arrêtée dans un appartement de Miami pour trafic de stupéfiants. L'affaire fait scandale à Hollywood et le cinéma ferme ses portes à la jeune actrice, à commencer par ses agents de l'époque.
Durant les années 1980, Linda apparaît dans des films mineurs. Elle reçoit deux Razzie Award sur quatre nominations en cette décennie.
Après les succès de la franchise des Y a-t-il un flic pour sauver... ?, Leslie Nielsen tourne avec Linda dans une parodie de L'Exorciste intitulée L'Exorciste en folie ou Y a-t-il un exorciste pour sauver le monde ?. Le film subit un échec cuisant et des critiques désastreuses.

En 1996, Linda fait une brève apparition dans le film Scream de Wes Craven.
Elle apparaît également dans quelques séries télévisées comme Perry Mason ou encore Mariés, deux enfants.
En 2006, Linda interprète un détective enquêtant sur un meurtre dans un épisode de la série Supernatural.

les commentaires

Il s'agit d'une adaptation de l'ouvrage du même nom écrit par William Peter Blatty, et basé sur l'exorcisme de Robbie Mannheim, un jeune américain de 13 ans. Le livre se vend à 13 millions d'exemplaires seulement aux États-Unis. 

L'exorciste est l'un des premiers films qui a pour thème un enfant démoniaque, réalisé à la fin des années 1960 et au début des années 1970. (Citons dans la même veine Rosemary's Baby et La malédiction).

Devenu l'un des films d'horreur les plus rentables de l'histoire, L'exorciste est considéré comme un classique du cinéma, et l'American Film Institute l'a classé 3e meilleur thriller derrière Psychose et Les dents de la mer.

L'Exorciste rapporte 193 millions de dollars lors de sa sortie aux États-Unis et au Canada.
Après plusieurs reprises, il engrange plus de 232 millions de dollars. Il a, à ce jour, remporté 441 millions de dollars dans le monde entier.
Il est classé premier parmi les 20 films les plus vus de l'année 1973.

Le tournage s'est déroulé du 14 août 1972 au 20 juillet 1973 aux studios Warner Bros de Burbank et à Georgetow, ainsi qu'à Hatra et Mossoul, en Irak.

Pour le rôle de Regan MacNeil, plusieurs actrices sont envisagées. William Friedkin rencontre près de 500 actrices de 11 à 15 ans.
Linda Blair, actrice depuis l'âge de 6 ans, se présente accompagnée de sa mère.

«Elle était intelligente, spontanée, attachante. Aucune des six candidates en lice à l'époque ne lui arrivait à la cheville. J'ai su qu'elle conviendrait parfaitement, qu'elle possédait une mentalité susceptible de l'intégrer à ce personnage sans qu'elle en soit traumatisée psychologiquement»  déclare le réalisateur.

La scène de l'exorcisme proprement dite est parodiée au début de Scary Movie 2 de Keenen Ivory Wayans.
Elle a également été parodiée dans plusieurs sketchs des Guignols de l'info.
Dans Rhaaa-Lovely tome 3 Gotlieb offre sa version en BD.

Outre deux suites (L'exorciste 2 : L'hérétique (1977), L'exorciste 3, la suite (1990)) et une préquelle (L'exorciste: au commencement (2004)), une version restaurée du premier opus, avec onze minutes de plus, est sortie le 22 septembre 2000.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.