DOUCE NUIT, SANGLANTE NUIT

Silent night deadly night
Etats-Unis
1983

Horreur
1h25

date de sortie aux Etats-Unis : 9 novembre 1984

Protection-des-mineurs-16.gif

avec
Danny WAGNER (Billy à 8 ans)
Max BROADHEAD (Ricky à 4 ans)
Alex BURTON (Ricky à 14 ans)

et Lilyan CHAUVIN (la mère supérieure) Robert BRIAN WILSON (Billy à 18 ans)

le sujet

Après avoir vu ses parents assassinés par un bandit grimé en Père Noël, puis été élevé dans un orphelinat dirigé par une nonne catholique intégriste, le jeune Billy devient définitivement fou le jour où son employeur lui demande de revêtir le costume du gros barbu pendant les fêtes.

le réalisateur
DOUCE NUIT, SANGLANTE NUIT
L'écrivain Charles E. SELLIER a débuté sa carrière à la fin des années 1960 en signant le roman The Life and Times of Grizzly Adams qui est finalement devenu une série pour NBC en 1977.
A cette époque Charles possède déjà une solide expérience
dans les documentaires et travaille sur des dizaines de fonctions.
Il écrit des films historiques et produit des  films de télévision.
En 1980, Charles a été nominé pour un Emmy Award pour son travail sur le film de télévision The Legend of Sleepy Hollow
.
Quatre ans plus tard, il se retrouve au milieu d'une controverse après avoir réalisé Douce nuit, sanglante nuit. Parents et citoyens du pays ont été outrés par le film.
Depuis les vingt dernières années, Charles est retourné à la production de documentaires et travaille sur des films de télévision.

les enfants

Il s'agit du seul film de Danny WAGNER,
de Max BROADHEAD,

 
et d'Alex BURTON.
 

les commentaires

Après Halloween en 1978 et Vendredi 13 en 1980, cet autre jour marquant qu'est Noël ne pouvait rester bien longtemps sans obtenir son propre tueur.

Ce fut ainsi chose faite en 1984 avec ce Douce Nuit, Sanglante Nuit qui se fit connaître grâce à l'intelligence des associations parentales américaines qui, choquées par un tel film présentant un Père Noël psychopathe, réussirent à faire interdire le film peu après sa sortie, assurant ainsi la promotion de ce qu'elles désiraient combattre.


Le tournage s'est déroulé de décembre 1983 à février 1984 à Heber City et Salt Lake City.

Le film engendra quatre suites :
Douce nuit, sanglante nuit 2 (1987)
Douce nuit, sanglante nuit : coma dépassé (1989)
Douce nuit, sanglante nuit : l'initiation (1990)
Douce nuit, sanglante nuit : les jouets de la mort (1991).

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.