Sandrine BLANCKE

Blancke_Sandrine1.jpg

Sandrine Blancke est née le 6 novembre 1978. Elle est la fille de la comédienne Mireille Perrier.

Elle a suivi une formation en diction et en déclamation aux Académies de Braine-l'Alleud, de Woluwé Saint-Pierre et d'Ixelles. Sandrine a également suivi divers cours et ateliers à Paris avec Steve Kaffa, Eva Saint Paul, Michel Dufresne, Jean-Michel Fetuzi, Antoine Campo et Isabelle Soupart. Elle a aussi suivi un stage danse avec Daniel Edom.

BLANCKE Sandrine

Sandrine a débuté sa carrière au cinéma dans le film de Jaco Van Dormael Toto le héros (1990, photo). L'année suivante, elle joue dans Le retour de Casanova.

En 1992, elle tourne L'ombre d'un doute. Pour son rôle, elle décroche le Prix du Public au Festival de Venise et le Prix du Jury au Festival de Béziers.

En 1993, on la retrouve dans Le fils du requin. Elle reçoit pour son interprétation le Prix du Jury du Festival de Gand.

En 1995, Sandrine tourne dans un court métrage : I love London.

En 1998, elle est à l'affiche de La chambre obscure et, l'année suivante, dans Regarde moi et Les filles ne savent pas nager. La même année, on la retrouve également dans Lucile, un court métrage.

En 2000, Sandrine tourne dans deux courts métrages : L'arbre au chien pendu (Prix d'interprétation féminine au Festival de Sulzbach Rosenberg) et dans Le portrait ovale.

Rebelote en 2001 : La colère et Une fille de joie.

En 2002, elle joue dans L'autre et dans plusieurs courts métrages.

En 2003, elle enchaîne avec deux autres courts métrages.

A la télévision, on a pu la voir dans de nombreux téléfilms dont Une femme en blanc (1996), Avocat et associés (1997), Embarquement immédiat (1997).

En 2009, elle fut à l'affiche de Soeur Sourire, aux côtés de Cécile de France, et en 2013 dans Yves Saint-Laurent, de Jalil Lespert.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.