Julien CIAMACA & Victorien DELAMARE


Pour les amoureux des souvenirs d'enfance de Marcel Pagnol qui ont aimé leur adaptation cinématographique, signée par le regretté Yves Robert, Marcel et son petit frère Paul auront à jamais les traits des jeunes Julien Ciamaca (à gauche) et Victorien Delamare (à droite).

la_gloire_de_mon_pere_1989_portrait_w858.jpg

Il s'agit pour tous les deux de leur première expérience cinématographique.

Résultat de recherche d'images pour "julien ciamaca 2014"
Julien est né à Arles le 4 mai 1978 et, à part La gloire de mon père et Le château de ma mère, tournés simultanément et sortis à quelques mois d'intervalle, il n'a pas souhaité devenir comédien et s'est consacré à des études scientifiques.
Aujourd'hui, Il serait employé dans une grande entreprise française qui participe à la construction de centrales nucléaires.

Résultat de recherche d'images pour "victorien delamare"
Il en va différemment dans la carrière de Victorien.
Plus jeune que "son frère" (il est né le 14 novembre 1982 à Martigues et n'avait donc que sept ans à l'époque du tournage), il n'a tourné qu'un autre film pour le grand écran Un, deux, trois, soleil de Bertrand Blier.

Les fans de sagas télévisées ont pu le revoir dans Le château des oliviers (avec Brigitte Fossey et Jacques Perrin), ainsi que dans Fou de foot, un téléfilm dans lequel il ne fait qu'une furtive apparition et encore, en étant filmé sous la douche.
Aujourd'hui, il est plombier et papa d'une petite fille.

Tous les deux ont donc, depuis, disparu des écrans. On respectera leur choix en nous disant qu'ils nous manqueront. 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.