UN ENFANT DE CALABRE

Un-enfant-de-Calabre-20110927023307.jpg

Un ragazzo di Calabria
France / Italie
1987
Comédie dramatique
1h35
date de sortie en France : 10 février 1988

avec
Santo POLIMENO (Mimì)
et Gian Maria VOLONTE (Felice) Diego ABATUNTUONO (Nicola) Thérèse LIOTARD (Mariuccia)

le sujet
0_112510_8f587b2f_orig.jpg
1960.

A la veille des Jeux olympiques de Rome, Mimì, un garçon de Calabre, épris de course à pied, grand admirateur du marathonien éthiopien Abebe Bikila, s'entraîne pour les futurs Jeux de la Jeunesse.
0_11250e_c7cc13e8_orig.jpg
Il se heurte à l'hostilité de son père, soucieux de sa scolarité. Il bénéficie, pourtant, du soutien d'un vieux conducteur d'autocar, Felice, qui a su détecter en lui l'étoffe d'un champion.

le réalisateur

download (2).jpgLuigi Comencini est né le 8 juin 1916 en Lombardie italienne. 
Au début des années 1920, ses parents quittent les rives du lac de Garde pour le Lot-et-Garonne, où ils s'installent à Colayrac-Saint-Cirq.
Après des études secondaires en France, et cinq années à l'école d'architecture de Milan, Luigi fonde, avec Alberto Lattuada et Mario Ferrari, la Cineteca Italiana, où il réunit les premiers fonds d'archives du cinéma italien.
Critique de cinéma dès la fin de la guerre, il écrit des articles notamment dans l'Avanti et le Tempo, en même temps que des scénarios.
En 1946, il réalise le court métrage documentaire Les Enfants dans la ville, qui lui vaut le Ruban d'argent. Le monde de l'enfance sera d'ailleurs un des thèmes récurrents de l'œuvre de Comencini qu'il aborde notamment dans son premier long-métrage, De nouveaux hommes sont nés (1946), ainsi que dans le drame psychologique L'incompris (1967), la télé-série Les aventures de Pinocchio (1972), et Eugenio en 1980.
Souvent en marge des courants et des modes, et malgré de grands succès publics comme Pain, amour et fantaisie, ou de fortes œuvres satiriques comme La grande pagaille ou L'argent de la vieille, son talent est resté assez sous-évalué par la critique qui lui préférait, dans les années 1970, un cinéma plus engagé.
Luigi a eu quatre filles : CristinaFrancesca, Paola et Eleonora, qui font toutes carrière au cinéma.
Il meurt le 6 avril 2007, à Rome.

0_112520_ebcfb781_orig.jpgles enfants
0_112502_8ed8b6fd_orig.jpg
Il s'agit du seul fim du prodigieux Santo POLIMENO.

les commentaires
0_11252e_3abebf32_orig.jpg
Si le film traite d'un sujet familier à l'auteur — le monde de l'enfance —, il se situe, plutôt inhabituellement chez Luigi Comencini, dans l'Italie rurale du Mezzogiorno, pauvre et en proie aux activités mafieuses.

Le film fut présenté au festival de Venise 1987, au cours duquel Comencini reçut un Lion d'or récompensant l'ensemble de sa carrière.

La version italienne du film dure 1h46.

1E3.PNG

Selon Jean A. Gili, auteur d'une biographie sur le réalisateur italien, « Un enfant de Calabre adopte avec sérénité le parti d'un cinéma romanesque doté d'une dimension de suspense. La justesse de la mise en scène, la sûreté de la direction d'acteurs (notamment Gian Maria Volontè), le choix toujours illuminé du jeune protagoniste (Santo Polimeno) permettent au cinéaste d'échapper à tous les écueils et de faire de son film une sorte de classique du film sur l'enfance. »

l'affiche italienne
282.jpg

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×